Crânes peints

sarreclou
calisso
Acrylique au pinceau traceur, en noir et magenta. A la demande des deux esprits qui résident régulièrement dans ces deux crânes, je les ai « baptisés » avec des toponymes locaux (Sarreclou est le nom d’un ruisseau, Calisso celui d’une colline) et j’ai peint ces noms en « proto-runes », en omettant certaines voyelles (d’une part pour raccourcir les glyphes et d’autre part parce que c’est un codage ésotérique fréquent).